Accueil > Librairie > Tout-petits > A la queue leu leu

A la queue leu leu

Une collection d’une quarantaine d’albums reprenant des histoires tendres et drôles où tout s’enchaîne, images et mots, dans un format à l’italienne.

Quelques exemples ...

Picoti, picota

Une poule sur un mur, qui picote du pain dur

Picoti ! Picota !

Pond un oeuf et puis

…S’en va !

Mais qu’y a-t-il donc, au juste, dans ce drôle d’oeuf tout bariolé et très dur que la poule a laissé sur le mur ?

Tour à tour, les écureuils, les canards, la vache, les cochons tout ronds etmême le cheval dans son hangar essaieront de le secouer ou de le réchauffer pour le faire éclore—en vain !

Il faudra le retour de la poule auprès de son oeuf adoré pour qu’enfin le mystère se dissipe : l’oeuf dissimulait…un bébé crocodile ! Sur l’air de la célèbre comptine, une fable animalière délicieuse et attachante, mise en images avec énormément de drôlerie, à lire et relire encore. Irrésistible !

1, 2, 3 Nous irons au bois...

1, 2, 3 petits lapins tout mignons, qui s’en vont au bois leur panier au bras, tout de rouge vêtus, pour cueillir de délicieuses cerises. Quelle belle promenade en perspective ! 4, 5, 6, mais qui voilà dans leur sillage ? Est-ce que cela ne serait pas 1, 2, 3 loups affamés, qui se verraient bien déguster les petits lapins insouciants ? Aïe, aïe, aïe, voilà que les trois loups se sont cachés dans les paniers, pendant que les lapins avaient le dos tourné ! Comment tout cela va-t-il se terminer !? Heureusement, 7, 8, 9, Mère-Grand surgit tout à la fin, et tout est bien qui finit bien pour les petits lapins. Quelle aventure : on a parfois eu un petit peu peur, à cause de ces coquins de loups…, mais on s’est surtout bien amusés !

Bateau sur l’eau

La célèbre comptine chantée dès le plus jeune âge, mise en image avec humour et tendresse par Laure du Faÿ.

Au feu les pompiers...

Au feu les pompiers, mon château qui brûle ! C’est pas moi qui l’ai brûlé, c’est le cuisinier ! Mais le cuisinier n’est pas du tout d’accord avec ce que dit la comptine : « Ce n’est pas moi, dit-il, c’est le jardinier ! » Qui, lui, prétend que c’est Sa Majesté ! À moins que ce ne soit le brigadier… ? Au fond, peu importe : l’important, c’est d’éteindre l’incendie et de tout réparer… pour encore mieux s’amuser !

Dansons la capucine

Ces trois petits cochons sont très désappointés : « Y’a pas de pain chez nous ! » s’exclament-ils. Alors, bien obligé d’aller frapper… chez la voisine, pardi ! Et voilà comment, de maison en maison, de la vache au grand chapeau jusque chez maman souris, nos trois cochons très affamés vont faire un parcours gourmand dont ils se souviendront ! Des gâteaux, des noisettes, des sardines, et puis de la marmelade et du gruyère, quel festin ! Alors, quand maman les appelle pour passer à table, c’est bien simple… ils n’ont plus faim !

J’aime la galette

"J’aime la galette, savez-vous comment ?" C’est la petite souris qui entonne, la première, la célèbre comptine. Suivie par le corbeau, et le renard, et puis l’ogre, et les sept nains ! Et ce n’est pas fini ! la galette, Boucle d’Or et les trois ours la préfèrent avec du miel, et le Petit Chaperon Rouge avec du beurre dedans, évidemment ! Mais brr, attention, le loup est là aussi ! Et lui, ce n’est pas la galette qui lui fait envie...

Un délicieux moment complice et drôle, à savourer sans retenue pour la galette des rois !